Vous trouvez l’iPad 10 trop cher ? Vous êtes sûrement passé à côté de l’essentiel

Il y a encore quelques jours, l’iPad d’entrée de gamme (9ème génération) était vendu 389 € pour 64 Go de stockage. Apple présente l’iPad 10 et là, boom ! Son prix s’envole et atteint 589 €. Deux cent euros d’augmentation d’un coup, est-ce bien sérieux ? Et surtout, est-ce justifié ? Oui, si vous reconsidérez votre vision de l’iPad. Je vais vous expliquer pourquoi, mais je vous convie d’abord à un petit voyage dans le temps. Comme dirait Shun Kazama dans La colline aux coquelicots (Studio Ghibli – 2011) : « Il n’y a pas d’avenir possible pour celui qui ne voit rien d’autre que l’avenir et ferme les yeux sur le passé. ».

Back to 2010

Le premier iPad a été présenté en 2010 par Steve Jobs. Il y a douze ans, l’iPad était un grand iPhone —sans la partie téléphone — qui fonctionnait sous iOS. Depuis, j’ai vu ce produit grandir, modèle après modèle, et je ne pense pas me tromper en disant qu’on a rarement assister à une telle évolution et à un tel envol. Au fur et à mesure des années, l’iPad a muté, a trouvé son indépendance, a créé une nouvelle façon d’aborder l’informatique.

Revenons en 2010. Steve Jobs présente un nouveau produit avec les arguments suivants : tout le monde utilise un Mac et un smartphone, mais ne manque-t-il pas quelque chose entre les deux ? Un produit qui serait meilleur que l’iPhone et meilleur que le Mac pour certains usages ? Naviguer sur le web, consulter et répondre à ses e-mails, regarder des photos et des vidéos, écouter de la musique, jouer et lire. À l’époque, le produit qui se plaçait pile dans ce contexte était le Netbook, mais Steve Jobs insiste bien sur le fait que les Netbook ne servent à rien : ils ont un mauvais écran, ils sont lents et pire que tout, ils ont des logiciels PC… (c’est de bonne guerre). Le patron d’Apple dévoile alors l’iPad, qu’il tient à la verticale. Après une présentation des apps, il s’assoit dans un fauteuil, iPad toujours à la verticale, consulte ses e-mails, navigue sur le web, etc.

iPad-10-trop-cher

Et puis l’iPad évolue, se décline. Tout d’abord en version mini en 2012 après quatre versions standards. Et puis l’iPad Air en 2013. Et puis l’iPad Pro en 2015. Les gammes classiques, mini, Air et Pro évoluent chaque année. Toujours mieux équipés, mais pas forcément plus chers. Vous souvenez-vous des tarifs du premier iPad ? Vous allez être surpris :

iPad 1 : Wi-Fi 16 Go : 499 euros
iPad 1 : Wi-Fi 32 Go : 599 euros
iPad 1 : Wi-Fi 64 Go : 699 euros
iPad 1 : Wi-Fi + 3G 16 Go: 599 euros
iPad 1 : Wi-Fi + 3G 32 Go : 699 euros
iPad 1 : Wi-Fi + 3G 64 Go : 799 euros

Étonnant, non ? Avant de retrouver ses chiffres, j’avais gardé le souvenir que le premier iPad était bien plus abordable. Et pourtant, j’ai eu le premier modèle. Douze ans plus tard, trouvez-vous que le nouvel iPad 10 avec 64 Go de stockage à 589€ est toujours aussi cher ? Et je ne vous parle même pas de l’inflation, du contexte économique mondiale, du coût des matières premières, des hausses des salaires, etc.

Pour les plus petits budgets, l’iPad 9 reste au catalogue à 389€. Il était très très bien il y a encore quelques jours, il n’est donc pas devenu soudainement hasbeen car l’iPad 10 est sorti.

iPadOS, c’est parti !

Sous iOS depuis toujours, l’iPad s’émancipe totalement en 2019 et possède désormais son propre système : iPadOS. Apple s’autorise enfin à franchir un énorme cap : offrir des fonctions supplémentaires à l’iPad et en faire un produit hybride dans un premier temps, unique aujourd’hui. Dernier exemple en date, les notes rapides, si pratiques sur l’iPad, si maladroites sur l’iPhone. Parce que oui, l’iPhone et l’iPad sont depuis quelques années déjà des produits totalement différents. L’iPad ne se positionne plus entre l’iPhone et le Mac, il vient concurrencer directement le Mac.

Je le constate tous les jours : bon nombre d’utilisateurs remplacent leur Mac vieillissant par un iPad. Et en plus, ils font des économies au passage. Oui, un ordinateur à 589 € c’est abordable en 2022. Et c’est là où votre vision est biaisée si vous trouvez l’iPad 10 trop cher : vous voyez l’iPad comme un outil de consultation, comme l’était l’iPad 1. Il est temps de mettre à jour votre programme interne et de changer de point de vue sur l’iPad.

L’iPad 10 n’est pas un iPad 9 amélioré, c’est un tout nouvel iPad. Il n’est pas parfait (qui l’est ?), mais c’est un appareil autonome, un ordinateur avec lequel vous pourrez tout faire. Et si vous vous dites « Non, c’est pas vrai, je ne peux pas faire ça sur l’iPad » alors c’est que vous avez besoin d’un Mac. Ça tombe bien, Apple en vend encore.


formations Apple en ligne réduction

17 commentaires sur “Vous trouvez l’iPad 10 trop cher ? Vous êtes sûrement passé à côté de l’essentiel

Ajouter un commentaire

  1. Analyse toujours pertinente, pour tout dire en 2010 je trouvais que c’était inutile d’avoir un iPad, il ne faisait rien de plus que je ne faisait déjà avec mon iPhone 3G ou mon iMac 2009… j’ai acheté un iPad 2 lors d’un voyage au US en 2011, en me disant au pire je le revendrai… et en fait je l’ai gardé jusqu’en 2016… ( revendu 150€) et j’ai acheté un iPad Air 2 qui me sert au quotidien. Le principal usage c’est regarder des vidéos (une vraie télé secondaire) et aujourd’hui je n’envisage plus de ne pas en avoir, alors que l’iMac 2009 et le macmini reste le plus clair du temps éteints.

  2. Bonjour Audrey,

    Merci pour cette opinion et cette prise de recul. Cela donne à réfléchir et à considérer les choses sous un autre angle 😊

    3 réflexions complémentaires me viennent à la lecture de votre article. Tout d’abord, en 10 ans, la capacité de stockage pour le modèle de base n’est passée que de 16 à 64 Go. Cela reste une progression assez faible. 256 Go (minimum) me sembleraient un bien meilleur point de départ. D’autre part, iPadOS va, je pense, nous réserver encore bien des surprises (des bonnes j’espère 🙃). L’iPad devrait donc continuer à creuser son sillon de son côté et devenir de plus en plus indépendant. Enfin, concernant le prix, même si je vous suis dans votre réflexion, je me mets à la place d’un étudiant ou d’une étudiante qui verrait en cet iPad 10 l’outil idéal, justement grâce à la versatilité que vous décrivez. 589€, cela reste une somme énorme, surtout si les fins de mois sont parfois difficiles.

    Je saisis cette occasion pour vous remercier pour votre chaîne et vos contenus. Contenu fouillé, clarté, simplicité, fluidité… Bref, c’est un réel plaisir de vous suivre et d’apprendre plein de choses sur l’univers Apple grâce à vous. MERCI 😊🍀

    1. Merci Xavier 👍. Pour les budgets les plus serrés, l’iPad 9 reste au catalogue à 389€. Pour les étudiants, il y a en a beaucoup qui économisent pour s’acheter un Mac à plus de 1000€. Là, encore une prise de recul est nécessaire, un iPad 10 acheté aujourd’hui sera utilisé sur toute la scolarité (5 ans ou plus), soit un coût annuel de 120€. Moins cher qu’un abonnement Netflix. Tout est toujours une question de point de vue, de prise de recul et surtout, surtout, de durabilité. Ceux qui conservent leur matériel sur la durée, prévue par le constructeur (5 ans pour Apple en moyenne), sauront que c’est un bon choix. Encore faut-il avoir envie de conserver le même appareil pendant 5 ans. 😉

      1. Effectivement, l’enjeu est de pouvoir conserver son matériel le plus longtemps possible pour l’amortir. Et c’est tout à fait possible avec les outils Apple qui « vieillissent bien » en comparaison à des produits d’autres marques (en tout cas, c’est ce que j’ai constaté à mon niveau). Mais comme vous le dites, cela doit aussi être une question de volonté personnelle…

        Concernant l’iPad 9, le rapport valeur/prix penche clairement en faveur de l’iPad 10 et Apple le sait bien. Alors oui, l’iPad 9 constitue une option, mais si justement une personne vise le long terme, il y a matière à réfléchir et à s’orienter vers l’iPad 10 à mon avis.

        Maintenant, pour bénéficier de tous les atouts de cet iPad et de l’écosystème intégré d’Apple, on peut aussi vouloir lui adjoindre le Pencil 1 et le Magic Keyboard Folio. La note peut donc grimper très vite autour de 1000€ (en tout cas en neuf). Cela vaut donc la peine de bien jauger si on a plutôt besoin d’un iPad ou d’un Mac en fonction de ses usages. Mais face à ce montant, je maintiens qu’il y a aussi des étudiants qui décident de s’orienter vers d’autres marques moins onéreuses, quitte à perdre en intégration et en longévité.

        Mais soyons clair, on pourrait disserter des heures sur cette thématique du tarif des produits Apple avec des arguments qui vont dans un sens ou dans l’autre sans pour autant parvenir à aller au bout du débat! Un excellent we 😊😉

      2. Je trouve ce débat passionnant car il met en parallèle les données techniques, les tarifs, les usages, les besoins, la longévité. Sans oublier tout ce qui est inclus dans le prix et qu’on a tendance à oublier : protection des données personnelles, mise à jour gratuites pendant des années, des apps fabuleuses, sécurité des données en local et sur iCloud, le SAV, etc.

      3. Tout à fait d’accord! C’est pour tous les arguments que vous évoquez que, personnellement, je m’équipe essentiellement en produits Apple et que je les garde longtemps. La valeur globale de l’offre par rapport au tarif est sans équivalent sur le marché selon moi (notamment pour la réactivité, l’autonomie et la fiabilité des machines). Certains proches autour de moi trouvent les tarifs Apple élevés mais, pour autant qu’on garde ses produits longtemps, cela revient en fait moins cher que d’autres produits pour plus de valeur 🧑‍💻

  3. La comparaison sur la capacité, c’est biaisé quand même.

    D’abord parce que les 64 Go de 2010, c’était une valeur élevée et c’était pas un besoin. Qui plus est, la mémoire flash à l’époque était encore assez onéreuse. N’avoir « que » 64 Go aujourd’hui en entrée de gamme est bien plus un problème : les applications sont bien plus grosses, l’OS aussi, et la majorité des contenus aussi, en fait. Qui plus est, on stocke des photos, des vidéos, etc. (ce qui n’était pas réellement le cas sur le premier, vu qu’il n’avait pas d’appareils). Et le problème du prix n’en est plus un. Faire payer 200 € pour passer de 64 à 256 Go, c’est délirant (rappel : c’est le prix d’un SSD correct de 2 To, avec la même mémoire flash).

    Et celui qui achetait l’iPad « 1 » de 64 Go, il achète probablement au moins un iPad Air en 2022 à mon avis.

    1. Il y a toujours eu un problème avec le stockage chez Apple. Ils ont toujours été pingres de ce côté-là. La preuve avec l’iPad Pro qui débute avec 128 Go de stockage, ce qui limite ses capacité techniques, c’est fou quand même. Ce que je voulais montrer, c’est surtout que l’iPad 10 n’a plus rien avoir avec l’iPad 1, et pourtant leurs tarifs sont proches.

  4. Je parle de cet article sur Consomac, je me permets donc de poster ici la même chose posté sur le forum de Consomac (où j’y ai mis un lien vers ce blog) :

    Je suis d’accord avec elle sur le fait qu’en comparaison à la première version de l’iPad de capacité identique, l’iPad 10 est à un tarif inférieur, mais, ce qu’elle mentionne à moitié, c’est qu’il y a quand même eu une énorme augmentation.

    Oui le prix est inférieur par rapport à l’iPad de 2010, mais il a largement augmenté par rapport à l’iPad 9, et en fait, même le prix de l’iPad 9 a augmenté, sans aucune modification hardware de la machine.
    Tous ses arguments ne sont donc pour moi pas recevables.
    Pour le reste de l’article, je suis assez d’accord.

    1. Merci d’avoir partagé l’article 👍. Les 50€ d’augmentation de l’iPad 9 sont clairement dûs à l’inflation, à l’augmentation du coût des matières premières, des salalaires, etc. Et encore, je pense qu’Apple a limité la casse. Concernant l’iPad 10, il est selon moi un aboutissement. Grâce à son port USB-C, il devient un ordinateur d’entrée de gamme à part entière et de ce point de vue, je ne trouve pas son prix exorbitant. Il nous montre également la porte de sortie de l’iPad Air.

  5. Je suis plutôt d’accord. J’avais acheté mon iPad Pro (9.7 pouces) en 2017. Franchement, ca reste la machine que j’utilise le plus, avec une réactivité exceptionnelle. J’ai fait l’acquisition d’un Air M2 récemment, et j’avoue que j’en suis plutôt déçu. Rien ne vaut un iPad, le nombre d’apps incroyables, le coté pratique pour pouvoir le consulter en voyage, dans le lit, sur un canapé. Un ordinateur portable ne donne pas ce confort ni cette réactivité. Je viens de vérifier, mon iPad a un processeur A9X qui a l’air loin de celui dans l’iPad cité dans cet article 🙂 et pourtant, je ne demande rien de plus, il répond au doigt et à l’oeil. Les chiffres ne sont pas tout, il faut les essayer pour comprendre.
    Je suis d’accord avec Audrey, la plupart des gens passent a coté du fait que ce nouvel iPad est exceptionnel. Pour un prix relativement accessible, on a un iPad qui se rapproche encore plus d’un ordinateur avec son port usb-c.

    1. J’utilise un iPad Pro 11 pouces de 2018 et il tourne comme au premier jour. Il a une puce A12 alors que le nouvel iPad 10 a une puce A14, donc oui, ce nouvel iPad est un excellent produit, vraiment une très belle évolution 👍.

  6. Merci Audrey pour ce rappel.
    Mais l’iPad 9 garde le form factor des anciennes générations depuis pas mal de temps et je ne comprends pas pourquoi au passage il prends 40€…
    Et j’aurais tendance à dire que le nouvel iPad 10 reprend le formfactor des nouveaux iPad sans grande révolution a l’intérieur et pour moi ne justifie pas les 200€ de plus.
    Et pourtant je suis un fan boy de Apple depuis 2006 mais là (en plus des prix de l’iPhone 14 exorbitant) je me pose de plus en plus la question d’aller voir ailleurs…
    1400€ un téléphone…sans deconner !
    Voilà pour mon coup de gueule
    Passez une bonne journée

    1. On subit tous l’inflation, Apple compris. Apple répercute aussi l’augmentation de ses fournisseurs, des matières premières, des salaires (dans les pays où les salaires suivent l’inflation), le transport, etc. Plus le taux €/$, pas sûr que l’augmentation de 50€ de l’iPad 9 suffise à couvrir tout ça… Pour le reste, l’iPhone SE 3 d’entrée de gamme est à 559€, ce qui est loin des 1329€ de l’iPhone 14 Pro dont vous parlez. Il y a également l’iPhone 12 à 809€, l’iPhone 13, etc. Ce n’est pas le choix qui manque et suivant les besoins, il n’est forcément nécessaire d’acheter le dernier modèle sorti.

  7. Entièrement d’accord avec toi. On n’a pas à subir cette inflation d’autant plus que nos salaires n’ont pas augmenté. C’est pour cela que je reste avec mon iPhone 11 et mon iPad Air de 2014.
    Je lorgne de plus en plus le Pixel 7 Pro…qui lui reste à 899€ et qui est de loin aussi bien que le 14 Pro.

Laisser un commentaire

Create a website or blog at WordPress.com par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :